FORUM

Home Forums Forum Perte de performance brutal

You must be logged in to reply to this topic. Login/Register

Perte de performance brutal

This topic contains 2 replies, has 2 voices, and was last updated by  Vincentlenoir 3 months, 4 weeks ago.

Viewing 3 posts - 1 through 3 (of 3 total)
  • Author
    Posts
  • #24074

    Vincentlenoir
    Participant

    Bonjour à tous et salut à toi Christian si tu me lis.

    Jaimerais discuter avec vous d’un problème que je retrouve fréquemment chez moi.

    Quand je débute un nouveau cycle sur le big 4 j’aime appliquer un cycle en 12/10/8/6 reps en gros je commence à 55 % le cycle en 3×12 et chaque semaine j’ajoute 1kg ou 2, lorsque ça commence à être dur, j’augmente les temps de repos sans jamais dépasser 3’30.

    Une fois que cela ce reproduit et que j’ai dur je passe en 3×10 puis 3×8 et en finissant mon cycle en 3×6 avant de revenir au début.

    Le soucis c’est que je crash souvent lorsque je passe de 8 reps à 6 reps… 

    Je prend exemple sur mon développé couché serré.

    Je commence un cycle à 3x12x85 kg

    2-3 mois après je suis à 3x8x110 et je sens je commence à forcer ( rpe 8,5)

    Je décide de passer en 6 reps donc 3x6x112 et la catastrophe je n’ai plus aucun jus du tout et ça me crame partout les semaines suivante…. 

    D’où cela pourrait bien t il venir ? 

    Mon option 1 serais que j’ai accumulé trop de fatigue les semaines précédentes mais ça me semble peut probable car je pense bien à récupérer de la marge quand cela deviens trop intense. 

    Option 2 serais que mon système nerveux n’est pas performant sur du 80 % et se grille vite si je pousse trop loins à ces charges la. 

    Je suis du type 2b apparemment, la seul hésitation que j’ai sur cette classification est que certe j’aime me sentir gonflé, c’est  important mais la progression sur mes exercices l’est tout autant. 

     

    Merci davance pour vos hypothèses. 

    • This topic was modified 4 months, 1 week ago by  Vincentlenoir.
    #24936

    En fait les 2 hypotheses se tiennent et c’est probablement une combinaison des deux.

    Premièrement les séries de 10 et 12 sur les gros mouvements de base sont très demandantes si tu pousse près de la limite, ce genre de reps devrait seulement être utilisé comme échau avec ces mouvements.

    Mais quand tu rentre dans le 6 reps ou moins tu augmentes effectivement l’impact sur le systeme nerveux… en fait ce qui arrive est que tu suractive celui-ci. Et apres l’entrainement si il demeure suractivé tu demeure en mode systeme nerveux sympatique ce qui fait que tu peux:

    1. Desensibiliser tes récepteur adrénergiques (parceque tu gardes ton adrénaline haute trop longtemps) et tu répond moins a ta propre adrénaline, ce qui t’enlève de la force
    2. Tu crée une déplétion de la dopamine parceque celle-ci est utilisée pour produire l’adrenaline. Ca réduit ta motivation, confiance, mental toughness, compétitivité
    3. Tu continue de produire du cortisol accoté pendant des heures, ce qui nuit a l’adaptation

    Ce sera surtout vrai si tout le long du cycle tu pousse a la limite (effort de 9 ou 10/10 lors des séries de travail).

    #24971

    Vincentlenoir
    Participant

    Merci de ta réponse Christian. 

    Tu as raison sur des gros exercices lorsque je suis à un rpe de 9 ou plus j’ai vraiment intérêt à me ménager sinon à force d’insister même une fois je finis au container. 

    Ps : as tu une plate-forme ou un forum privé ou je pourrais exposer mes cycles et splits pour le plaisir de débattre entre passionnées. 

    Je sais que sur Facebook tu es fort pris à mon avis. 

Viewing 3 posts - 1 through 3 (of 3 total)

You must be logged in to reply to this topic. Login/Register